ads


L'Algérie convoque l'Ambassadeur du Maroc pour protester contre les propos du consul d'Oran






Alger convoque l'ambassadeur de Rabat en Algérie

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Bakadoum, a convoqué l'ambassadeur du Royaume du Maroc en Algérie en raison d'une déclaration du consul marocain dans la ville d'Oran, qui a suscité une colère chez le voisin oriental du Royaume, dans lequel il décrivait l'Algérie comme "pays ennemi".

Un communiqué officiel du ministère algérien des Affaires étrangères a déclaré ce jeudi, que "l'ambassadeur du Maroc a été confronté aux déclarations faites par le consul général du royaume à Oran lors de la discussion qui a eu lieu entre lui et des manifestants marocains" qui réclamaient aux autorités de leur pays, le rapatriement au Maroc après leur bloquage sur le territoire algérien due à la fermeture des frontières marocaines, liée à la limitation de la propagation du Coronavirus.

Une violation grave des normes et traditions diplomatiques

L'Algérie a exprimé sa protestation contre les déclarations du consul marocain à Oran, et elle a déclarer via son ministère des Affaires étrangères que l'ambassadeur du Maroc a été informé que la qualification du consul général du Maroc à Oran en Algérie, en tant que (pays ennemi), constitue une violation grave des normes et traditions diplomatiques, et in ne peut être accepté en aucun cas.

Le ministère des affaires étrangères a ajouté que la déclaration du consul marocain est "préjudiciable à la nature des relations entre deux pays voisins et deux peuples frères, ce qui oblige les autorités marocaines à prendre les mesures appropriées pour éviter toute répercussion de cet incident sur les relations bilatérales entre les deux pays".

Mercredi, les médias des deux pays voisins ont diffusé la "vidéo" qui a fait le tour du monde sur le réseaux sociaux montrant le consul marocain à Oran lors de son entretien avec un groupe de maniféstants Marocains bloqués en Algérie, qui se sont réunis devant le consulat pour exiger leur retour au Maroc, dans lequel il a qualifié l'Algérie de "pays ennemi".


Publier un commentaire

0 Commentaires