ads


Les experts se préparent à une éventuelle deuxième vague du Coronavirus


Les experts se préparent à une éventuelle deuxième vague du Coronavirus et annoncent des mesures encore plus drastiques que la Chine.

  Selon le journal Le Soir, Erika Fleigh, présidente du Groupe d'experts sur la stratégie de sortie de de confinement en Belgique, a déclaré que ce dernier travaillait sur un plan de retour en quarantaine, que cela soit nécessaire ou non.

  Mme. Fleigh, qui dirige le département des maladies infectieuses de l'hôpital universitaire d'Anvers, pense qu'une deuxième vague du nouveau Coronavirus va arriver. Et elle a dit : "La question est, quelle sera sa taille?" Elle a ajouté que la deuxième vague pourrait se produire au début de l'été.


Nous devons être prêts pour une deuxième vague de contamination.

  "Ce sera notre travail d'être vigilants et de réduire très rapidement l'enthousiasme pour la réouverture de la société", a déclaré Mme. Fleigh. Nous avons vu à quoi ressemblait la première vague dangereuse. Nous devons donc être prêts pour une deuxième vague, mais nous essaierons de ne pas en arriver la."


  "Le rebond ne se produira pas du jour au lendemain, mais nous pouvons voir que si c'est le cas, il peut également y avoir un retour à un certain point, ce qui nécessite une approche spécifique, bref, il existe de nombreux scénarios", a expliqué Fleigh, notant que certains pays qui sont sortis du confinement très rapidement ont dû se replier.


 C'est possible de retourné en confinement 

   De son côté Yves Van Lathem, expert en maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles et porte-parole officiel du centre interfederal de crise du coronavirus, a confirmé la possibilité d'un retour en confinement.

  Et dans une déclaration à nos confrères de Sud Presse Yves van Lathem a ajouté: "Si quelque chose s'avère être un problème plus grave", j'envisagerais un confinement plus important et des procédures beaucoup plus strictes. "Comme la Chine"...


  Tout le monde ne peut pas aller à la plage ou dans les Ardennes en même temps.

  Selon Fleigh, la question des vacances est également un sujet de discussion, car l'idée de vacances à l'intérieur du pays a été soulevée. Mais cela doit également être organisé, et elle a déclaré: "Nous ne pouvons pas permettre à tout le monde d'aller à la plage ou dans les Ardennes en même temps".

   La Belgique a déja commencer son déconfinement en trois phases, à compter du 4 mai. Alors que la Belgique a enregistré 53.081 cas confirmés de virus Corona depuis le début de l'épidémie.












Publier un commentaire

0 Commentaires