ads


MAROC : 2,9 millions d'M.R.E ont visité le Royaume durant "l'été 2019"







Au Maroc le Département des douanes et des impôts indirects a révélé que l'opération "Marhaba" pour la traversée les Marocains résidant à l'étranger au cours de la saison 2019 a fait en sorte que 2,9 millions de Marocains sont entrés dans le pays.

La douane a indiqué dans son rapport annuel pour l'année 2019, publié en fin de la semaine passée, que ce numéro avait été enregistré entre le 5 juin et le 15 septembre de l'année précédente, et représente une augmentation de 4% par rapport à 2018.

La communauté des marocains résidant à l'étranger est estimée à 5 millions de Marocains, dont la plupart sont déployés dans les pays du continent européen, selon les statistiques gouvernementales précédentes.

PORT DE TANGER MÉD




Le port de Tanger Méditerranée domine les points d'entrée de la communauté marocaine, suivi de l'aéroport Mohamed V de Casablanca, puis de Bab Ceuta, près de la ville de Fnideq.

AEROPORT MOHAMED V DE CASABLANCA


BAB SEBTA ( FRONTIÈRE MAROCO ESPAGNOLE À CEUTA )  




Le transit via le port de Tanger Med a représenté 23% de toutes les opérations de transit en 2019, tandis que l'aéroport Mohammed V de Casablanca Nawasir domine les points de transit aérien avec une part de 12%.

Le nombre de Marocains résidant à l'étranger entrant sur le territoire marocain est passé de 2,4 millions en 2014 à 2,9 millions en 2019, enregistrant un taux de croissance annuel de 5%.





Au cours du processus de l'Opération Marhaba 2019, 44% des membres de la communauté marocaine ont choisi d'entrer au Maroc par voie aérienne, tandis que 38% l'ont choisi par voie maritime.


Les voitures étaient la principale méthode utilisée par les Marocains résidant à l'étranger, avec une part de 97% à l'entrée.

Cette année, le processus «Marhaba» devrait être affecté par la crise de Coronavirus, qui a incité les pays à suspendre leurs vols comme le Maroc qui a fermé ses frontières dans le but de limiter la propagation de la pandémie.

Un certain nombre de Marocains seront également contraints de reporter leur entrée dans leur pays d'origine au cours de l'année en cours en raison de l'impact des opportunités d'emploi dans leur pays de résidence.

Publier un commentaire

0 Commentaires