ads


Belgique : L'aéroport de Charleroi rouvre le 15 juin: dans quelles conditions pourrons nous prendre l'avion ?




Philippe Verdonck, patron de l’aéroport de Charleroi, dans une interview accordée à la presse ce Mardi, s'est exprimé sur l'avenir du secteur aérien et notamment sur les changements qu'observeront les futurs voyageurs. 

Les Belges pourront partir en vacances à partir de l’aéroport qui ouvre le 15 juin, avec pour commencer, une trentaine de destinations jusqu’à la fin du mois. "Nous espérons ensuite que l’Europe va rouvrir toutes les frontières pour offrir toutes les destinations", a déclaré Philippe Verdonck.
Lundi prochain, les voyageurs vont observer beaucoup de changements. "Il y a aura le fameux test de température. Ils vont passer par un tunnel pour voir s’ils ont plus de 38°. Si c’est le cas, ils passeront un deuxième test avec l’aide d’un thermomètre. Et s’ils ont toujours au-delà de 38°, il y aura un troisième test à l’infirmerie avec une analyse des symptômes", précise le patron de l’aéroport de Charleroi.
Si on a de la température, on n’entre pas dans l’aérogare ? "On rentre jusque dans une certaine partie, mais les tests sont une obligation. Les compagnies aériennes ne veulent pas que les personnes qui ont plus de 38° montent à bord. C’est un tri suite à une demande." 
Le masque sera obligatoire pour tout le monde, y compris pour les accompagnants et les enfants à partir de 12 ans.
Assurez les mesures de sécurité, c’est possible dans une salle d’embarquement ? "Ce n’est pas facile mais on a tout mis en place pour délimiter les zones. Je pense qu’au début, on n’aura pas de problème car on ne s’attend pas à voir arriver une masse de gens. Je ne pense pas qu’on accueillera encore autant de personnes qu’avant en 2020."
Lundi, une moyenne de 10 vols par jour devrait être observée alors qu’habituellement, ce sont 80 vols qui partent de Charleroi quotidiennement.

Publier un commentaire

0 Commentaires