ads


Basic Fit: Test Achats met en demeure la chaîne pour des abonnements non suspendus

 


Test Achats a mis en demeure jeudi la chaîne de fitness Basic-Fit car cette dernière continuerait de percevoir les frais des abonnements de ses clients malgré la fermeture des salles de sport dans le cadre du reconfinement décidé par les autorités sanitaires, fait savoir l'association de consommateurs vendredi.


Depuis le 23 octobre, les clients ne peuvent plus profiter de leur abonnement de fitness. Nombreux s'étonnent dès lors de se voir débités, par Basic-Fit, de leurs frais d'abonnement mensuels, et les plaintes en ce sens affluent, signale l'organisation. "Des clients mécontents nous expliquent avoir pris contact avec la société, qui leur propose de se faire rembourser petit à petit en déduction de futures mensualités. Or, cette façon de procéder est tout simplement illégale."

Test Achats était déjà intervenue, avec succès, en mars dernier auprès de Basic-Fit pour la même raison. L'organisation demande donc de nouveau à la chaîne de fitness de suspendre les abonnements et les paiements pendant la durée des mesures sanitaires et de rembourser intégralement les mensualités indûment perçues depuis le 23 octobre. Elle rappelle également que les obligations contenues dans un contrat sont éteintes lorsque leur exécution est devenue impossible en raison de la survenance d'un cas de force majeure.

Publier un commentaire

0 Commentaires