ads


Maroc : la ville de Tanger reconfinée

 Au Maroc le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'il avait décidé de resserrer les restrictions de précaution et les mesures préventives et de fermer les ports menant aux zones ciblées à Tanger ", à partir du dimanche 12 juillet 2020 à minuit, avec une surveillance accrue afin que les personnes ne quittent leur domicile qu'en cas d'absolue nécessité, tout en prenant des précautions nécessaires, de l'espacement physique et des règles générales d'hygiène, au port obligatoire de masques de protection et au téléchargement de l'application "Notre Protection".

Cette décision intervient, selon un communiqué du Ministère, "Dans le cadre des efforts continus pour boucler la zone du déclenchement de la nouvelle épidémie du Coronavirus", et pour réduire ses répercussions négatives, et compte tenu de la nécessité sanitaire, après l'émergence de nouveaux postes épidémiques dans un groupe de quartiers de Tanger.

Il est également devenu obligatoire, selon le rapport, d'exiger le départ de sa résidence en délivrant un permis de mobilité extraordinaire délivré par les agents de l'autorité, avec la fermeture des Hamams publics, des salles et des terrains de sport, ainsi que des marchés, des centres commerciaux, des complexes, des magasins, des cafés et des espaces publics (parcs, jardins, lieux publics ...) à 20h00.

La communication a attiré l'attention sur le fait que la disponibilité obligatoire d'une licence extraordinaire délivrée par les autorités locales pour voyager en dehors de la ville de Tanger sera maintenue. "Toutes les autres restrictions qui ont été établies lors d'une urgence sanitaire seront maintenues (interdiction des rassemblements, réunions, mariages et funérailles)."




Publier un commentaire

0 Commentaires