ads


La première "boite à bébé" bruxelloise autorisée à Evere, après 3 ans de bataille judiciaire


Après trois ans de litige, l'ASBL Corvia a finalement été autorisée à ouvrir une "boite à bébé" dans la commune bruxelloise d'Evere, pour laisser la possibilité aux parents d'abandonner leur enfant de manière anonyme. Le Conseil d'État a annulé l'interdiction émise par l'ancien bourgmestre Pierre Muylle (PS), selon une information du journal Het Nieuwsblad confirmée à l'agence Belga par l'association mercredi.

"Nous nous réjouissons, car chaque enfant devrait avoir droit à un avenir", a déclaré Mathilde Pelsers, de l'ASBL Corvia. "Nous espérons pouvoir ouvrir officiellement début octobre." La première "boîte à bébé" en Région bruxelloise se situera au numéro 405 de la rue du Tilleul à Evere. Le dispositif aurait dû être installé le 21 septembre 2017, mais l'ancien bourgmestre de la commune l'avait interdit le jour-même. L'ASBL Corvia avait alors entamé une procédure au Conseil d'Etat dans le but de faire annuler cette décision. L'organisation avait indiqué ne pas inciter à l'abandon d'enfant, mais vouloir "offrir une possibilité aux mères désœuvrées de laisser leur enfant en sécurité".
L'interdiction est désormais annulée et le bourgmestre actuel d'Evere, Ridouane Chahid (PS), soutient l'initiative. Une discussion préalable est prévue avec l'association pour aborder les détails et le cadre juridique. La première "boîte à bébé" de Belgique a été installée à Anvers il y a 20 ans.

Publier un commentaire

0 Commentaires