ads


Belgique : moins de monde en soins intensifs, mais toujours autant de patients sous machine à cause du Covid-19


 

Mardi, 1359 patients étaient toujours en soins intensifs, "enfin une nette diminution", s'est réjoui Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral lors de la conférence de presse du centre de crise, puisqu'ils étaient encore 1408 la veille.

Parmi les hospitalisations en soins intensifs,il faut toutefois noter que 875 patients nécessitaient encore une assistance respiratoire, un nombre qui lui, diminue peu (le pic était de 902 le 12 novembre).

La diminution de personnes en soins intensifs concerne essentiellement "les patients les moins gravement atteints, qui peuvent retourner en salle normale avant de rentrer chez eux", a précisé Yves Van Laethem.

Des patients qui demandent plus de soins

Concernant les personnes intubées et ventilées, un plateau est constaté, tandis qu'une légère augmentation est même enregistrée pour ceux qui bénéficient de la technique ECMO, ou machine "coeur-poumon", a-t-il ajouté.

C'est ainsi que 71% des patients Covid-19 en soins intensifs sont sous ventilation artificielle, contre moins de 60% il y a une dizaine de jours. "C'est assez logique puisqu'il s'agit des patients les plus malades. Il faudra donc un temps plus prolongé pour une évolution favorable", a commenté le porte-parole.

"Si le total des lits occupés en soins intensifs diminue, la charge de travail pour le personnel reste extrêmement importante" et le travail "particulièrement lourd", rappelle Yves Van Laethem.

Publier un commentaire

0 Commentaires