ads


Moncef Slaoui, Belgo-Marocain a été désigné comme "Monsieur Vaccin" aux Etats-Unis

 


Dans la course au vaccin, les Etats-Unis sont bien placés. L'administration promet de distribuer dès le mois prochain des millions de doses. Le "Monsieur vaccin américain" est aussi belgo-marocain. Il s'appelle Moncef Slaoui et est détenteur d'un doctorat en immunologie de l'université libre de Bruxelles.

Il n'est pas Américain d'origine ni un proche de la Maison Blanche mais il est réputé dans le milieu scientifique et médical. Au printemps dernier, Moncef Slaoui reçoit un coup de fil d'un expert qui lui lance un défi. "Est-ce que tu penses que faire un vaccin est possible?", lui demande-t-il. 

"On a commencé à discuter au téléphone sur la stratégie à adopter. À la fin du coup de fil, il m'a dit 'Je suis désolé mais je pense que la Maison Blanche va te contacter'. Il savait très bien que je n'étais pas aligné avec l'administration actuelle. Une ou deux semaines après, la Maison Blanche m'a contacté. J'ai accepté de prendre ce rôle bénévolement non pas pour des raisons politiques mais strictement pour des raisons humanitaires", explique-t-il. 

Un vaccin avant fin 2020

Cet immunologiste âgé de 60 ans est belgo-marocain. Né à Agadir, il fait ses études à l'ULB et devient une figure du groupe pharmaceutique GSK. "J'ai passé 26 ou 27 ans en Belgique. Je suis Belge par naturalisation. Pour moi, la Belgique, c'est ma jeunesse et mon expérience", souffle-t-il. 

Moncef Slaoui arrive aux Etats-Unis en 2003. Il a déjà contribué au développement de nombreux vaccins contre la gastro-entérite infantile ou le cancer du col de l'utérus. Il promet désormais un vaccin contre l'épidémie du coronavirus avant la fin de l'année. "Nous serons capables de livrer plusieurs millions de doses de vaccins avant la fin 2020", avait-il assuré lors d'une conférence de presse. 

Une promesse faite sous le regard approbateur de Donald Trump. Le président actuel quittera la Maison Blanche en janvier prochain mais Moncef Slaoui poursuivra sa mission avec l'administration de Joe Biden.

Source : RTL INFO

Publier un commentaire

0 Commentaires