ads


la France reconfine Paris et d'autres départements pour un mois, mais laisse ses écoles ouvertes


 

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé à 19H00 un tour de vis pour tenter de freiner la "troisième vague" de l'épidémie du Covid-19.

"De nouvelles mesures de freinage massives" de l'épidémie de Covid-19 vont être imposées dans 16 départements, dont ceux de l'Ile-de-France et des Hauts-de-France, à partir de samedi pour quatre semaines, a annoncé jeudi Jean Castex. "C'est une 3ème voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer", a précisé le Premier ministre. Outre les huit départements de l'Ile-de-France et les cinq des Hauts-de-France, sont concernés les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l'Eure.

Ces mesures sont prises pour "au moins 4 semaines", et pourront être étendues "à d'autres parties du territoire".

16 départements reconfinés, mais les écoles ouvertes

Les écoles et collèges ouvriront normalement mais les lycées basculeront tous en "demi-jauge" dans les 16 départements concernés par de nouvelles restrictions contre le Covid-19, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. En revanche l'éducation physique et sportive des scolaires pourra reprendre normalement et les activités sportives extra-scolaires en plein air des mineurs seront maintenues, a-t-il précisé.

Fermeture des commerces non essentiels et sorties limitées à 10 km autour de chez soi 

Les commerces et rayons de grandes surfaces ne rentrant pas dans la liste de ceux "vendant des biens et des services de première nécessité" fermeront leurs portes dans les 16 départements concernés par le reconfinement, dont ceux d'Ile de France, à partir de ce week-end, a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi.

"Pour ralentir l'épidémie, il faut réduire (...) les occasions de contacts dans les lieux clos", a expliqué Jean Castex. "La fermeture d'une partie des commerces doit y contribuer, indépendamment des risques spécifiques liés à leur fréquentation". "Par souci d'équité, les restrictions de vente s'appliqueront aux mêmes produits qu'ils soient vendus dans un rayon de grande surface, un commerce spécialisé ou un petit commerce de centre-ville", a-t-il ajouté, en précisant que librairies et disquaires pourront rester ouverts, étant désormais catégorisés comme "de première nécessité".

Au mois 4 jours de télétravail demandé

Jean Castex a demandé jeudi "à toutes les entreprises et administrations qui le peuvent" de pousser "au maximum" le télétravail pour le mettre en place "au moins quatre jours sur cinq" et ainsi "être vigilants" sur les risques de contamination au travail.

Estimant que "le moment des repas sur les lieux de travail" est particulièrement à risque, le Premier ministre a également demandé la mise en place "d'ici le début de la semaine prochaine" d'un "protocole significativement renforcé pour la restauration collective en entreprises".

Reprise de l'administration du vaccin AstraZeneca

Par ailleurs, après que l'agence européenne des médicaments a répété son avis favorable en faveur du vaccin AstraZeneca, la France, qui avait suspendu la vaccination à l'aide de ce vaccin a affirmé que son inoculation allait reprendre dès vendredi 19 mars. 

Plus d'informations dans quelques instants.

Publier un commentaire

0 Commentaires