ads


le prince Hassan du Maroc à contre-courant des plans du palais pour rester auprès de sa mère l'ex princesse Salma



 Source : Gala / RTL BE / Paris Match

Son bac en poche, le fils de Mohammed VI devait poursuivre ses études à l'université de Benguérir, au nord de Marrakech. Contre toute attente, Moulay Hassan a pourtant décidé de rester à Rabat, où vit sa mère, Lalla Salma, révèle Vanitatis.

Il fait la fierté de ses parents. Depuis son plus jeune âge, Moulay Hassan se prépare à sa destinée royale. Aujourd'hui âgé de 17 ans, le fils prodigue, qui n'avait jusqu'alors jamais dérogé à ses obligations, a pourtant décidé d'imposer sa volonté, rapporte VanitatisAttendu pour la rentrée à l'université de Benguérir, un centre d'élite qui a ouvert ses portes en 2017, le prince héritier a préféré rester à Rabat.

Une décision inattendue qui s'explique par la relation particulière qu'entretient Moulay Hassan avec Lalla Salma. Malgré la séparation de ses parents, le jeune homme est en effet resté très proche de sa mère, avec qui il a vécu la plus grande partie de sa vie dans la résidence Dar Salam, à Rabat. Un choix du cœur qui ne devrait cependant pas impacter le parcours universitaire du prince héritier, promu à un brillant avenir.

Moulay Hassan, un élève prodige qui fait la fierté de ses parents

Le fils aîné de Mohammed VI, qui a effectué l'ensemble de sa scolarité au Collège royal, situé au sein du Palais royal de Rabat, a, en juillet dernier, décroché son bac "option internationale, branche Sciences Economiques et sociales" avec la mention Très bien. Une véritable fierté pour le royaume mais également et surtout pour ses parents, avec qui il entretient une relation fusionnelle. Dans une interview accordée à Paris Match en 2004, soit un an après la naissance de Moulay El Hassan, le roi du Maroc déclarait d'ailleurs à son sujet : "Je ne veux pas qu'il soit forgé à mon image, mais qu'il forge sa propre personnalité." Nul doute que le souverain alaouite est aujourd'hui on ne peut plus fier de celui qui multiplie déjà les apparitions officielles.


Publier un commentaire

0 Commentaires